Zoom sur le miel de Châtaigneraie !

DSC_1102

C’est un des miels emblématiques de la gamme des miels de Corse AOP, dont les récoltes ont eu lieu il y a quelques jours ! Le miel de Châtaigneraie 2015 est maintenant disponible !

LE CHÂTAIGNIER

Le châtaignier est un élément marquant du paysage corse et constitue0531 une potentialité importante pour l’abeille (nectar, miellat et pollen). Il occupe depuis longtemps une place considérable dans la vie des Corses et est surnommé « l’arbre à pain ». Une micro-région de Haute-Corse porte d’ailleurs le nom de Castagniccia.
Jusqu’au début du 20ème siècle, le châtaigner conservera toutefois son importance aussi bien en termes d’alimentation, de construction, de fabrication de mobilier ou d’objets. Les premières ruches étaient d’ailleurs des troncs de châtaignier évidés.

DÉGUSTONS LE MIEL DE CHÂTAIGNERAIE !

Il est récolté en début d’été dans les forêts de châtaigniers (Castanea sativa) associés principalement à des ronces (Rubus sp.) et des associations de type maquis : Erica, Anthyllis, Teucrium, Genista etc. avec des chênes et cistes ainsi que le lierre (Hedera helix) et la clématite (Clematis sp.).

©J. HARIXALDE Miel chataigniersC’est un miel ambré à ambré foncé, peu sucré, avec une odeur forte et un goût prononcé. Il est fort et tonique avec une certaine amertume, mais qui plaît aux amateurs de miels de caractère.
Sa cristallisation est lente et grossière, il peut rester liquide relativement longtemps.

L’APICULTURE ET LE CYNIPS

Le syndicat AOP Miel de Corse – Mele di Corsica s’est associé depuis plus de deux ans au Groupement Régional des Producteurs et Transformateurs de châtaignes et Marrons de Corse (GRPTCMC) dans la lutte contre le cynips du châtaignier.
En effet, l’apiculture est également fortement touchée par l’impact du cynips. Le châtaignier est une source abondante de nectar et de pollen pour les abeilles, ce qui permet d’assurer des réserves suffisantes et la bonne santé des ruches.

Jusqu’en 2012 le miel de la châtaigneraie représentait un tiers de la production des miels en AOP Mele di Corsica. Or, le cynips empêche les châtaigniers de fleurir, donc ni nectar ni pollen disponibles. Ceci signifie qu’il n’y a plus les 2 éléments essentiels au bon fonctionnement de la ruche et donc pas de production de miel de châtaigneraie. Les effets se font sentir sur le terrain avec une chute de la production de 50% entre 2012 et 2014 !

La dynamique du GRPTCMC a permis la mise en place d’une lutte biologique dès 2011 avec des lâchers de Torymus sinensis dans les endroits les plus impactés. Aujourd’hui, la situation semble s’améliorer avec un bilan satisfaisant qui permet de retrouver un certain équilibre. Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article suivant.

Pour plus d’informations sur le cynips, vous pouvez consulter la page du Groupement Régional des Producteurs et Transformateurs de Châtaignes et Marrons de Corse, en cliquant ici.